De Sequoia National Park à Yosemite National Park (26-sep-2016)

Réveil à 5h30 car beaucoup de route nous attend, mais aussi 2 parcs, dont un des plus célèbres d'Amérique. La fatigue se fait sentir de plus en plus, mais nous sommes toujours aussi enthousiastes. Il faut dire qu'on profite d'être aux États-Unis pour regarder la dernière saison de "The Walking Dead" qui passe sur Netflix. On s'est donc endormis vers 23h30 la veille !

Jour 14 Lundi 26 septembre 2016
Départ Bakersfield, Californie
Étapes Sequoia National Park – Yosemite
Arrivée El Portal, Californie
Distance parcourue  470 km
Nuit El Portal : Yosemite View Lodge

Sequoia National Park

Nous roulons en direction de Sequoia National Park. On y fait quelques arrêts pour admirer les panoramas. La route est sinueuse et n’est pas de tout repos. Mais quel changement par rapport à la Vallée de la Mort : ici le paysage est verdoyant, il fait même frais.

"Situé sur le versant Est de la Sierra Nevada dans le centre de la Californie, le Sequoia National Park s’inscrit dans un impressionnant environnement montagnard. C’est dans ce parc que l’on trouve le plus haut sommet des USA (en dehors de l’Alaska) : le Mont Whitney, culminant à 4417 mètres d’altitude. Célèbre pour ses séquoias géants, ce parc aux changeantes nuances de verts invite à s’immerger dans la démesure. Ces arbres inouïs, par leur taille autant que par leur nombre, doivent leur croissance rapide aux pluies abondantes engendrées par l'élévation du relief et au sol riche de la Sierra Nevada. Ce ne sont ni les arbres les plus hauts, ni ceux qui ont le tronc le plus épais, mais ce sont tout simplement les arbres les plus volumineux de la planète. On raconte que c’est un chef indien Sequoyah le Cherokee, de son véritable nom George Guess, inventeur de l'alphabet cherokee, qui a donné son nom à l'arbre en raison de sa force et de sa persévérance… Il peut atteindre l’âge canonique de 3000 ans."
Source : Office du Tourisme USA

On se dirige vers l’entrées sud, Ash Moutain Entrance, sur la route 198 (en venant de Three Rivers). L’entrée coûte normalement 20$ par véhicule pour 7 jours, mais c’est en accès libre avec le Interagency Annual Pass.

Dans la Giant Forest (rapport aux arbres), on fait la ballade jusqu’au General Sherman Tree vers 10h30. Il s’agit du plus gros arbre du monde : 31m de circonférence, et 83m de haut ! On se sent tout petit à côté ! Mais il faut le mériter, car le sentier a un très fort dénivelé. On remarque des bancs sur le chemin, et on comprend vite qu’ils sont utilisés pendant le retour, car la remontée n’est pas de tout repos. Le manque de sport ou l’altitude ?!

"On peut admirer, dans le parc des Sequoias, quatre des cinq plus gros arbres de la planète. Le plus élevé de tous, le General Sherman, domine la forêt de ses 83 mètres de hauteur (et 1487 m3 !). Les visiteurs du parc ont pour habitude de se faire mitrailler non stop au pied de ce géant de 2000 tonnes, lilliputiens face à sa démesure !"
Source : Office du Tourisme USA

Il est déjà 11h30 quand on reprend la route. Le parc est immense, et il faut beaucoup rouler entre deux points.

Lorsque nous nous arrêtons à King’s Canyon Overlook, nous réalisons que nous sommes très en retard sur le planning et que nous n’aurons pas le temps d’aller voir un autre célèbre arbre, le « Général Grant » 🙁 Nous décidons donc de partir directement vers le Yosemite, en empruntant la Kingsman Canyon Scenic Byway 180.

De Bakersfield à El Portal

Arrivée au Yosemite National Park

"Seulement 1 % de la superficie du parc de Yosemite peut être visité ! Difficile à croire quand on sait l’immense succès de fréquentation dont peut s’enorgueillir ce parc si célèbre, au cœur de la Sierra Nevada. Ses chutes d’eau et ses dômes granitiques spectaculaires attirent chaque année des milliers de randonneurs et de grimpeurs venant du monde entier.
Situé à 3h30 de route de San Francisco et à 6h de Los Angeles dans la Sierra Nevada, Yosemite National Park s’étend sur 3079 km². Il est le deuxième plus ancien parc de l'histoire américaine après Yellowstone et le troisième en dimensions de la Californie. L’UNESCO l'a d’ailleurs inscrit en 1984 sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité."
Source : Office du Tourisme USA

Pour arriver jusqu’à Yosemite Valley il nous faut 2 bonnes heures. Comme vous pouvez le voir sur la carte, la route serpente beaucoup à la fin : il s’agit de l’ascension, ce qui offre de super panoramas (enfin, pas pour celui qui conduit, lui doit plutôt veiller à éviter les sorties de route!).

C’est donc en milieu d’après-midi que nous arrivons enfin à la vallée de Yosemite. Yvan l’avait déjà visité avec son cousin en 2008, mais impossible de savoir précisément ce qu’il y avait vu ! Il y aurait fait un trail pour monter en haut d’une cascade, mais j’ai du mal  y croire, sportif comme il est !

Bref, nous commençons par un arrêt au point de vue Tunnel View, qui permet de voir le célèbre mont « Half-Dome ».

Yosemite Valley

"Tunnel View est un superbe point de vue quand on arrive dans la vallée en voiture, depuis l'entrée sud. C'est après un tunnel sur la gauche. D'un coup, on découvre toute la Yosemite Valley, merveilleux axemple de vallée glaciaire. À l'ouest se dresse la falaise d'El Capitan et à l'arrière, le sommet du Half Dome."

Nous avions ensuite repéré dans le Routard une petite cascade à aller voir : « Bridalveil Fall » (« les chutes du voile de la mariée ») en empruntant un court sentier de 600 mètres. Malheureusement, ça n’est pas du tout la bonne saison, et la chute n’est qu’un mince filet d’eau. Il faut plutôt venir au printemps, quand les neiges fondent…

Boucle dans la vallée :

Enfin, nous allons à hôtel, qui est en fait une sorte de motel comme on en voit dans les films. La chambre a une vue sur la rivière, et nous espérons y voir des ours. Nous nous contenterons de quelques oiseaux au réveil. Il y aussi une cheminée électrique, et nous regardons le débat Trump-Hilary avant de nous coucher, faute d’accès Internet gratuit !

"Yosemite View Lodge : Plusieurs longs édifices sans charme, mais sa situation stratégique en fait un bon camp de base. Plus de 330 chambres, classiques, grandes et confortables, toutes avec la kitchenette. Celles qui ont une vue sur la Merced River, les plus chères, sont nettement plus agréables."
Source: Parcs nationaux de l'Ouest américain, le Routard, 2016

One thought on “De Sequoia National Park à Yosemite National Park (26-sep-2016)

  1. Très belles photos … Nous t’avons reconnue.
    2008 ! ne date pas d’hier et chaque année faire du sport devient plus compliqué surtout si on manque d’entraînement

Laisser un commentaire