Goblin Valley et Capitol Reef (21-sep-2016)

Ce matin, après s’être réveillés à 6h, nous partons à 7h20 pour faire route jusqu’à Goblin Valley State Park. C’est moi qui conduit notre Jeep Compass et honnêtement il n’y a pratiquement personne sur la route, ce qui n’est pas pour me déplaire !

21-sep-2016

Jour 9 Mercredi 21 septembre 2016
Départ Moab, Utah
Étapes Goblin Valley – Capitol Reef National Park – Scenic Byway 12
Arrivée Panguitch, Utah
Distance parcourue 282 miles (455 km)
Nuit Panguitch : Quality Inn Bryce Canyon

Goblin Valley State Park

Nous arrivons au Visitor Center (le plus petit jamais vu jusque là; et d’ailleurs nous n’y sommes pas rentrés) vers 9h05.

Malheureusement le temps est toujours aussi maussade et le ciel très nuageux, ce qui le rend tout blanc sur les photos. J’ai essayé de retravaillé l’ensemble sur mon logiciel photos, mais ce n’est pas parfait. On se dirige tout au bout du parc jusqu’à Observation Point qui dévoile toute une vallée de « Gobelins » : ce sont en fait des amas de sable cristallisé, qui ressemblent à des champignons, ou à de petits gobelins (si on a de l’imagination !). On s’aventure même entre les différents champignons qu’on peut escalader. C’est surprenant !

Goblin Valley State Park

"Au fond d'un cirque perdu en plein désert, une étonnante forêt de pignons rocheux aux formes étranges. C'est vrai qu'on dirait des bataillons de farfadets, ou plutôt de champignons, avec leur pied friable et leur chapeau en dur. Le premier cowboy a avoir posé ses bottes ici baptisa d'ailleurs l'endroit "Mushroom Valley". Plusieurs trails faciles permettent de se balader au milieu de cet univers surprenant."

Goblin Valley State Park

On repart vers 9h45 sans avoir fait de trail car la pluie commence à tomber. On espère qu’il fera meilleur temps pour notre visite suivante.

Si on avait su On aurait réclamé du soleil pour faire une belle ballade à pieds !
Prix et détails L’entrée du parc n’est pas comprise dans le Pass des Parcs Nationaux, et nous coûte 13 dollars (c’est indiqué 10$ dans le Routard pour une journée, mais ça doit être l’inflation).

Mesa Farm Market

Sur le chemin vers Capitol Reef, nous nous arrêtons à la Mesa Farm Market qui était conseillé par le routard pour ses salades composées et son fromage de chèvre fait maison, ainsi que les légumes cultivés de manière biologique (« organic »). On y achète donc du pain et du fromage ainsi que des petites tomates cerises, mais pas de salade composées à réaliser soi-même. Au final, nous sommes un peu déçus par le manque de choix malgré l’accueil très sympathique.

Traversée de Capitol Reef National Park

On arrive assez tôt à l’entrée de Capitol Reef. Le parc de Capitol Reef est traversé par la Highway 24. En gros, nous allons le traverser d’Est en Ouest et nous choisissons aussi de circuler sur la Scenic Drive qui est la seule route payante du parc.

"Bien agréable dans ce paysage désertique, l'oasis de Fruita, où se situe le Visitor Center, s'étire le long de Fremont River. Les premiers colons, une dizaine de familles mormones, s'installèrent ici dans les années 1880. Ce sont eux qui plantèrent une partie des 2 700 arbres fruitiers qui occupent aujourd'hui encore les prés verdoyants. Les vergers ont été exploités jusqu'en 1969 - date du départ du dernier habitant."
"Court arrêt à la Historic Fruita Schoolhouse, petite école d'origine de la communauté mormone, qui servait aussi de lieu de culte et de réunion. À en juger par sa petite taille, il ne devait pas y avoir beaucoup d'élèves."

On pique-nique sur une aire de la scenic drive où quelques biches broutent à côté de nous. Il pleut toujours et on déjeune sur un banc à l’abri.

On descend la scenic drive jusqu’à Grand Wash et Yvan décide aussi de prendre la piste pour aller jusqu’au départ du Trail. La piste est très caillouteuse.

De retour au Visitor Center, nous partons vers l’Ouest et nous nous arrêtons au Panorama Point vers 14h. Ce parc sous le soleil aurait été magnifique et c’est vraiment dommage qu’il continue de pleuvoir.

Capitol Reef National Park

Scenic Byway 12

Je dirige Yvan qui conduit sur cette route à l’excellente réputation. C’est vrai qu’elle passe au milieu de paysages magnifiques.

Seulement il pleut de plus en plus et en plus nous traversons des zones de brumes assez impressionnantes (purée de poix garantie !) Je dois chercher dans le mode d’emploi de la voiture comment allumer les feux de brouillard. Il y a beaucoup de possibilité d’arrêter la voiture pour profiter des points de vue mais souvent le panorama est plongé dans la brume. C’est très dommage, même si nous avons bien rigolé parfois car la description du Routard est exacte : nous étions au sommet d’une crête vertigineuse encadrée par deux pans de vide, le tout sous une pluie battante et un énorme virage en vue indiqué par un panneau indicateur dont la taille est inégalée à ce jour.

"Reliant le parc national de Bryce à celui de Capitol Reef, elle a le bon goût de dérouler de fabuleux paysages sur un itinéraire quasi incontournable. Dans une incessante enfilade de virages, elle ondule, elle grimpe, remonte des canyons, contourne des falaises imprenables, des parois aux roches striées comme à Zion, traverse des forêts de bouleaux puis de pins (Dixie National Forest), se laisse fréquenter par des daims qui souvent vous regardent avec dédain, redescend vers des fermes ou des hameaux solitaires. La section entre Escalante et Boulder se fait carrément spectaculaire, avec plusieurs kilomètres de route étroite au sommet d'une crête vertigineuse encadrée par deux pans de vide... Juché là-haut, on ne peut que se noyer dans ce panorama grandiose, cette immensité hachée de falaises, de canyons. On atteint le point culminant (3 000 m) vers le nord, dans la forêt, peu avant Torrey."

Après énormément de kilomètres parcourus aujourd’hui, nous arrivons fatigués à l’hôtel, qui est un peu en travaux ; ils sont en train de faire ou rénover le parking qui est pour l’instant un grand terrain boueux. J’imagine qu’en temps normal c’est moins gênant sous le soleil. Il fait froid dans la chambre et je suis obligée de mettre le radiateur en route pour me réchauffer. Quel désastre ce temps !!!

En regardant la météo on voit qu’ils annoncent aussi de l’orage sur toute la région demain, et bien sûr, nous devions visiter demain Bryce Canyon et aussi Zion. C’est une catastrophe car visiter un parc dans ces conditions n’a aucun intérêt. D’autant plus que tous les parcs attirent l’attention de leurs visiteurs sur les fameuses ‘flash flood’ qui peuvent surgir rapidement en cas de pluies.

On prend la décision de changer notre parcours et d’abandonner avec grand regret la visite de ces deux parcs. Je pense que c’est un des avantages de faire un autotour plutôt que de suivre un circuit guidé. En effet, la nuit suivante, nous devions dormir à St George, mais nous réservons une nuit d’hôtel à Las Vegas où nous nous rendrons dès demain car la météo y est bien meilleure. Il fera venteux mais 29°C à Las Vegas contre orageux et 13°C autour de Bryce Canyon demain : le choix est vite fait !

One thought on “Goblin Valley et Capitol Reef (21-sep-2016)

Laisser un commentaire