La rive sud du Grand Canyon (16-sep-2016)

Après un bref mais charmant passage sur la Route 66 dans l’Amérique profonde, on traverse la Kaibab National Forest et on se dirige donc en voiture jusqu’à l’entrée du parc.

Jour 4 Vendredi 16 septembre 2016
Départ Laughlin, Nevada
Étapes Hackberry sur la Route 66 – Grand Canyon National Park
Arrivée Tusayan, Arizona
Distance parcourue 216 miles (350 km)
Nuit Tusayan : Best Western Grand Canyon Squire Inn

Selon le programme initial, nous avions prévu un arrêt à Tusayan pour laisser notre Jeep à l’hôtel et emprunter la navette gratuite menant jusqu’au Grand Canyon Village. Cependant comme nous n’avions pas pu acheter les billets d’entrée annuels pour les Parcs Nationaux, nous n’avions pas le droit d’embarquer sur les navettes. 🙁

Il est midi, on s’aperçoit assez rapidement que l’entrée du parc n’est pas du tout embouteillée. C’est parfait ! On décide de continuer en voiture.

"Le canyon du Colorado, comme tout canyon qui se respecte, possède deux faces qui ne sont pas éloignées l'une de l'autre à vol d'oiseau mais, par la route, ça fait quand même 345 km. La plupart des visiteurs découvrent le canyon par la rive sud (south rim) où se trouve le Grand Canyon Village. De là, compter bien 5h de route pour rejoindre la rive nord ! La rive sud est de loin la plus fréquentée (99% des visiteurs du Grand Canyon ne viennent qu'ici !."
Source : Parcs nationaux de l'Ouest américain, le Routard

A l’entrée le ranger nous remet tous les documents et plans nécessaires même en français. Après s’être garé, on se dirige à pieds vers le Visitor center. On déjeune au déli du general store. Je prends une salade César sans poulet et Yvan prend un sandwich ‘boulettes’.

"L'entrée principale du parc du Grand Canyon se trouve à 130 km de Flagstaff, 440 km de Las Vegas et plus de 770 km de Los Angeles. Cette faille fantastique hérissée de pitons majestueux est l'un des phénomènes géologiques les plus spectaculaires qui soient. Griffant en dent de scie le vaste plateau qui s'étend du sud de l'Utah au nord de l'Arizona, le Colorado s'est taillé dans la roche (parfois tendre, parfois dure, ce qui explique ses innombrables méandres) une superbe route sinueuse sur près de 445 km. Le canyon peut atteindre 1 829 mètres de profondeur pour une largeur maximale de près de 29 km."
Source : Parcs nationaux de l'Ouest américain, le Routard

La vente de bouteilles d’eau en plastique dans le parc est interdite pour des raisons écologiques. En revanche, il est possible de remplir sa gourde dans de nombreux points d’eau gratuits. Ce sera toujours le cas à proximité des Visitor Center, et tous les visiteurs en profitent. Du coup, même à la maison à l’heure actuelle, je remplis ma gourde qui me suis partout et j’ai définitivement abandonné l’achat d’innombrables bouteilles d’eau de 1 litre. Maintenant, c’est parti ! On prend la navette du village (la bleue) et ensuite la navette vers Hermitage Rest (la rouge) et on s’arrête au premier point de vue.

Hermits Rest Route

On découvre de très jolis panoramas. Pour y accéder, nous avons choisi l’option navette, conjuguée avec un peu de marche à pieds.

grand-canyon-south-rim-hermits-rest-route-copie

"Le trajet jusqu'à Hermits Rest fait 11 km. Le parcours est émaillé de points de vue tous les 800 m à 1,7 km. La navette s'arrête à chacun d'entre eux."

Premier arrêt au TRAILVIEW OVERLOOK, d’où l’on voit très bien le Bright Angel Trail, qui descend en lacet vers Indian Gardens et le fond du Canyon. C’est magnifique ! On a de la chance car le ciel est bleu, sans nuages.

Hermits Rest Route - Trailview Overlook.

On pensait continuer à pieds jusqu’au 2ième point de vue, mais la navette s’arrête devant nous… Vient ensuite MARICOPA POINT, un promontoire grandiose dominant les méandres du canyon.

Hermits Rest Route - Maricopa Point.

POWELL POINT

On choisit de marcher jusqu’à Hopi Point afin de profiter de la belle vue tout au long du chemin. Si vous regardez bien la carte des différents points de vue, vous comprendrez que ce choix n’est pas anodin car c’est la plus petite distance entre deux points de vue ! Pour les deux grands sportifs que nous sommes, c’est l’idéal !

HOPI POINT, l’un des sites privilégiés pour assister au coucher du soleil. C’est en effet l’un des seuls où l’on contemple le canyon dans le sens de la longueur.

Hermits Rest Route - Hopi Point.

The Colorado River comes into view to the west.
The Colorado River comes into view to the west.

Hermits Rest Route - Hopi Point

De MOHAVE POINT le point de vue sur le canyon est aussi superbe :

Hermits Rest Route - Mohave Point

1,5 km plus loin, à THE ABYSS, les falaises de Great Mojave plongent verticalement de 1 000 m jusqu’au Colorado !

Hermits Rest Route - The Abyss

Hermits Rest Route - The Abyss

HERMITS REST

"Ce lieu tient son nom d'un Québécois solitaire, répondant au doux nom de Louis Boucher, qui y fit pousser des légumes dans les années 1890 tout en prospectant dans les environs. On y trouve des toilettes, un point d'eau, une boutique et un snack. À 150 m de là débute l'Hersait Trail, un sentier à la dénivelée marquée, qui gagne les sources de Santa Maria, à 8 km."

Nous reprenons à pieds vers PIMA POINT (belle vue sur la Colorado River à l’arrivée). Le chemin est goudronné et très facile d’accès.

Ballade à pieds entre Hermits Rest et Pima Point
Ballade à pieds entre Hermits Rest et Pima Point

Ballade à pieds entre Hermits Rest et Pima Point

Ballade à pieds entre Hermits Rest et Pima Point

Hermits Rest Route - Pima Point

Puis vers 17h30, nous reprenons la navette pour retrouver notre véhicule. Le trajet est extrêmement long. Nous devons ensuite changer de navette dans le Grand Canyon Village. Je pense qu’on a bien mis une bonne heure pour retourner jusqu’à la sortie du parc. On en a ras-les-chaussettes, et il commence à faire un peu frais.

LE GRAND CANYON EN RÉSUMÉ :

Positif À cette époque de l’année, nous n’avons pas eu de mal à circuler en voiture jusqu’à un des parkings du parc, et les navettes et points de vue n’étaient pas noir de monde – ce qui est appréciable. On est contents d’avoir fait des arrêts à chaque point de vue de la Hermits Rest Route, avec des ballades pédestres.
Négatif Le Grand Canyon Village est bien trop grand. Une après-midi au Grand Canyon ne nous a pas permis d’allouer du temps pour l’explorer. Le système de navettes est une très bonne idée mais il faut être patient parfois surtout quand il faut prendre une correspondance.
Si on avait su On ne peut décidément pas explorer tout le Grand Canyon en une journée, mais si on y retourne, j’aimerais bien descendre une partie d’un des versants pour avoir une vision différente de la corniche. Il faudrait aussi découvrir la Kaibab/Rim Route.
Prix et détails 25$/véhicule valable 7 jours, cependant le pass annuel est accepté

grand-canyon-south-rim-copie

Nous roulons maintenant vers Tusayan où nous passerons la nuit au Best Western Grand Canyon Squire Inn.

On repère dans le guide du Routard un restaurant pour le soir : Yippee-Ei-O Steakhouse. N’ayant pas bien vu qu’il se situe de l’autre côté de la ville, c’est-à-dire à plus ou moins 900 mètres, nous sommes partis rejoindre le restaurant à pieds. Et là, grosse surprise, car ça caille ! Il fait nuit, il fait atrocement froid, en arrivant au steakhouse mes pieds sont gelés dans leur sandale. Mais il fait bien chaud à l’intérieur. Et au final j’ai bien apprécié la pièce de viande que j’avais choisie.

De retour à l’hôtel, je jette un oeil sur la météo et je réalise avec horreur qu’il fait 6°C (il est 21h45), et ça descendra jusqu’à 2°C cette nuit ! Peut-être n’ai-je pas prévu assez de pulls et gilets !

One thought on “La rive sud du Grand Canyon (16-sep-2016)

Laisser un commentaire