My name is Bond… à Rotterdam

Nous n’aurions pas imaginé passer un week-end à Rotterdam si ce n’est pour assister à l’exposition retraçant 50 années de films de James Bond. Si l’exposition me laissera un souvenir mitigé, c’est tout le contraire de Rotterdam qui fut une agréable découverte. Nous avons en plus bénéficié de grandes périodes ensoleillées. Nous avons séjourné à l’hôtel Novotel Brainpark. Notre chambre se situait au 16ième étage avec une vue imprenable sur la ville et sur le Pont Erasme.

Designing 007: Fifty years of Bond Style au Kunsthal Rotterdam

Le but de ce Week-End à Rotterdam était d’aller à l’exposition du Kunsthal sur le célèbre agent secret 007. Pour moi, ce fut une expérience mitigée pour les raisons suivantes :

  • L’absence d’étiquettes en anglais car l’ensemble des objets présentés étaient commentés en néerlandais, même si le panneau explicatif à l’entrée de chaque salle était en anglais.
  • Au lieu, ou en plus des séquences videos des différents films qui passaient en boucle et qui nous permettaient de visionner l’équipement ou les costumes des films, j’aurais préféré voir de petites photos à côté de chaque objet.
  • Une présentation par thèmes à laquelle j’aurais préféré une chronologie, si ce n’est par film, tout au moins par acteur.
Plus de 500 gadgets, costumes, voitures emblématiques, story-boards, dessins et accessoires offrent, avec les nombreux extraits de films, une expérience multimédia inégalée de cinquante ans d’histoire des films de James Bond.

 

Le Kunsthal est un bâtiment célèbre conçu par Rem Koolhaas. Ses différentes expositions temporaires présentent la culture au sens le plus large du mot : art ancien, art moderne, design, photographie, etc. Place est faite aussi bien à la culture populaire.

Source : Rotterdam Info

 

Perdus près de l’office de tourisme

Reconstruite après la guerre, Rotterdam joue à fond la carte de la modernité. Notre matinée commence par une ballade au centre-ville avec une étape à l’office de tourisme.

On s’est procuré pour 1 EUR un beau plan du centre-ville sur lequel les bâtiments sont dessinés ce qui facilite notre repérage, comme sur le plan ici.

L’architecture plus ancienne des maisons du centre-ville

Au bord des canaux, nous avons pu admirer l’architecture des maisons historiques occupées par des notaires ou d’autres sociétés. Comme il fait beau, on choisit de se diriger vers le Pont Erasme.

Leuvehaven : à côté du musée maritime

Notre ballade à pieds vers le pont Erasme nous a mené à côté du musée maritime, et c’est avec joie que nous avons pu marcher sur les passerelles au dessus de la mer et nous promener parmi les bateaux et les drôles d’engins du port.

Musée maritime - Havenmuseum

Le Pont Erasme (Erasmusbrug)

Après une bonne marche, nous voici au pied du Pont Erasme, que nous allons traverser afin de pouvoir mieux l’observer, car pour le moment il est un peu en contre-jour. Le Pont Erasme se situe près de la station de métro Leuvehaven. Il est devenu en peu de temps l’icône de Rotterdam.

Pont Erasme - Erasmusbrug - Presqu'île de Kop Van Zuid

Emblème de la ville depuis 1996, le pont Erasme (Erasmusbrug), qui relie Kop Van Zuid à la rive nord de la Meuse, séduit par son élégante structure en forme de harpe, élancée malgré son gigantisme (140 m de haut).

Source : Le Routard

 

Le pont Erasme, ou Erasmusbrug, est l'un des ponts emblématiques de Rotterdam. Celui que l'on considère comme le fleuron des ponts hollandais, a été inauguré en 1996 par la reine Beatrix et forme un trait d'union entre les quartiers Nord et Sud de la ville. Il est œuvre de l'architecte Ben van Berkel. Ce pont de 800 mètres de long possède un pylône de 139 mètres de haut, maintenus par 32 haubans.

Source : Holland.com

 

Presqu’île de Kop Van Zuid

Une fois le Pont Erasme traversé, nous voici sur la presqu’île de Kop Van Zuid.

Pour se faire une idée du dynamisme de la ville, direction Kop Van Zuid, une presqu’île sur la Meuse en centre-ville. C’est d’ici que partaient vers New York les transatlantiques de la Holland-Amerika Line, dont l’ancien QG abrite désormais le splendide Hôtel New York.
Kop Van Zuid est en cours de réhabilitation : des centres culturels et des musées ont investi les anciens entrepôts Las Palmas, et de spectaculaires gratte-ciels, avec bureaux et logements de luxe, s’élèvent sur ce qui fut longtemps une friche industrielle. Certains chantiers sont toujours en cours, comme celui des tours Rotterdam de l’architecte star Rem Koolhas : à terme, Kop Van Zuid devrait mériter son surnom de Manhattan sur Meuse.
Source : Le Routard

Nous avons fait une pause pour notre lunch à l’hôtel Nhow qui nous a rappelé New York par son style industriel.

Le Willemsbrug et le Pont du Port Royal (De Hef)

Après notre déjeuner, nous repartons en directement des fameuses maisons-cubes. Pour y arriver il nous faut déjà traverser le Willemsbrug duquel nous avons une très belle vue sur le Pont du Port Royal.

Le pont du Port Royal (en néerlandais : Koningshavenbrug), communément appelé De Hef (« Le Levant ») est un pont levant ferroviaire hors service situé sur le port Royal à Rotterdam, qui sépare l'île du Nord du quartier Feijenoord.

Source : Wikipedia

L’architecture

Jeune métropole internationale, Rotterdam bouge et se renouvelle continuellement. Il suffit de regarder autour de soi pour s’en convaincre. Sous les échafaudages les gratte-ciel s’élancent toujours plus haut. Le Pont Érasme enjambe la Meuse, formant la porte d’entrée du quartier Kop van Zuid. Ce coin de « Manhattan-sur-Meuse » étale une architecture moderne saisissante. Il abrite les plus hautes tours d’habitation et de bureaux des Pays-Bas, les tours New Orleans et Maastoren. L’aspect de la ville change aussi dans d’autres quartiers (Lloydkwartier et Wijnhaveneiland par exemple), grâce à des projets de construction remarquables. Autant de réalisations qui font de Rotterdam la référence internationale en matière d’architecture.

Source : Rotterdam Info

Les ouvrages désormais classiques de l’urbanisme moderne font aussi la fierté de Rotterdam. Pour ne citer qu’eux, les fameuses maisons-cubes, l’église Saint-Laurent, le Groothandelsgebouw et la Witte Huis, premier «gratte-ciel» d’Europe, en sont quelques exemples. Le patrimoine industriel de Rotterdam est lui aussi mis en valeur. Anciens docks et fabriques trouvent une nouvelle destination, donnant un élan nouveau à leur architecture d’origine.

Source : Rotterdam Info

 

La Maison Blanche (Het Witte Huis)

La Maison Blanche de Rotterdam n'a rien à voir avec le célèbre édifice homonyme de Washington. Il s'agit en fait de la première tour d'habitations d'Europe, construite entre 1897 et 1898 et de l'un des rares immeubles à avoir survécu aux bombardements de 1940. Elle est l'œuvre d'un architecte qui n'avait pas froid aux yeux : Molenbroek. La Maison blanche, haute de 43 mètres, compte dix étages. Elle a été construite dans le style Art Nouveau. Fait inédit à l'époque, elle a été pourvue d'un ascenseur. Sa construction ne fut pas sans problème. Le budget fut dépassé, le port voisin dut être fermé temporairement, et un immeuble voisin s'effondra durant les travaux de fondation. Au final, la Maison blanche est un très bel ouvrage architectural, qui illustre bien la témérité des architectes hollandais de l'époque. La Maison Blanche se visite, et l'on peut même boire un verre dans l'un des bars situés au rez-de-chaussée. L'une de ses façades portent toujours les stigmates de la Seconde Guerre mondiale.
Source : Holland.com

Petit port de Oudehaven et le quartier Blaak

Après avoir traversé le Willemsbrug, on se dirige vers le petit port de Oudehaven, au pied des maisons-cubes. De nombreux cafés proposent de s’installer au calme, au bord de l’eau.

Les Maisons-cubes

Les maisons-cubes de Piet Blom sont l’une des curiosités de Rotterdam, et à ne manquer sous aucun prétexte pour les curieux d’architecture ! En plus, c’est très agréable de s’y promener loin des bruits de moteurs de voiture. Nous avons visité pour 3 euros l’intérieur d’une de ces maisons, et le plancher est bien horizontal contrairement à l’impression que nous pourrions avoir de l’extérieur !

Maisons-cubes - Kijk-Kubus

Les maisons cubes sont l'un des emblèmes de Rotterdam. Il s'agit de 40 maisons inclinées selon un angle de 45 degrés, premières maisons cubes de Hollande. Situées au centre de Rotterdam, elles jouissent d'une grande visibilité.
Représenter l'arbre et la forêt - C'est Piet Blom qui a dessiné les maisons cubes en 1984, chacune d'entre elles symbolisant un arbre, et l'ensemble du lotissement... une forêt. Blom voulait ainsi inventer une sorte de village dans la ville, un havre où tout était possible.
L'intérieur des Maisons Cubes - La plupart de ces maisons sont habitées. Toutefois, l'une d'entre elles est réservée au public (Kijk-Kubus). Vous pourrez ressentir la manière dont la maison cubique se joue de l'espace et défie les conventions en matière d'habitat.

Source : Holland.com

Le marché couvert Markthal de Rotterdam (Markhal)

Marché couvert Markthal de Rotterdam - Markthal Rotterdam

Le marché couvert de Rotterdam est absolument fabuleux ! Avec une superficie au sol aussi grande qu’un terrain de foot, plein d’étals de poissons, viandes et légumes frais et d’autres bonnes choses, telles que du chocolat, des noix de toutes sortes, des épices et beaucoup de fromages de Hollande. Un endroit parfait pour les gourmets qui veulent faire une sortie gourmande ! Le Markthal Rotterdam comprend également des restaurants et des bars aux dessus des étals de produits. Il se situe dans le quartier Blaak, juste derrière la gare de « Rotterdam Blaak » et il est ouvert de 9 heures du matin à 20 heures.

Laisser un commentaire