Le Kati Kati Camp dans les plaines du Serengeti

Le Serengeti Kati Kati Camp est un camp mobile semi permanent situé dans les plaines du Serengeti. Il offre une expérience exceptionnelle. Les 20 tentes dont dispose le camp sont séparées en deux unités de 5, ce qui donne l’impression d’une petite structure.

Nous avons dormi 2 nuits au Serengeti Kati Kati Camp. Notre tente était équipée de lits jumeaux. Les tentes sont relativement spacieuses avec une salle de douche rustique comprenant douche, lavabo et WC. L’électricité est écologique grâce à l’énergie solaire dans l’ensemble du camp.

J’ai adoré le miroir pendu à l’extérieur de la tente. Ca m’a rappelé les films où on voit les aventuriers se raser devant leur tente. Il y avait également 2 récipients en toile hermétiques installés sur des tréteaux afin de laver son linge.

Serengeti Kati Kati Camp – Tente avec lits jumeaux

Une tente principale nous accueille pour les repas tandis qu’une autre fait office de salon. Tous les soirs, le feu de camp est dressé créant une ambiance conviviale autour de l’apéritif : moment idéal pour évoquer les temps forts de la journée…. Nous avons beaucoup apprécié les repas. Nous avions le choix pour le dîner entre 2 viandes mijotées et toute une sélection de préparations à base de légumes et de féculents. Les serveurs se suivent lorsque nous sommes à table pour nous proposer tous ces plats.

Serengeti Kati Kati Camp - Tente principale pour les repas

Ce camp à la particularité de changer d’emplacement 3 fois par an, en fonction de la Grande Migration. Ainsi de Décembre à Mars, c’est dans la partie Sud des plaines qu’il est intéressant d’être ; de Mai à Août direction la partie centrale du Serengeti et enfin d’Août à Novembre c’est plutôt vers le nord que se tient l’action. Bien sûr, tout cela n’est que théorique et ne dépend au final que de l’avancement de la migration selon la saison….

Pour finir, vient l’heure de se coucher, bercés par l’activité nocturne environnante, la savane ne dormant jamais ! Nous avons été réveillé en sursaut pendant notre première nuit par un cri très fort et grave d’un animal  – qui n’avait pas l’air petit – passant juste à côté de notre tente.

La nuit tombe sur la savane :

Safari 8oct 214

Laisser un commentaire